Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 mai 2009

Littérature vs Kick boxing

L'autre jour, j'ai affronté un féru de kick boxing dans un jeu de combat, sur console de jeux vidéo. J'ai eu beau jouer des deux poings, brusquer, voltiger et vibrionner, enchaîner ripostes et parades, culbutes et cabrioles, marteler et esquiver ; j'ai chancelé, puis ployé sous les semi-uppercuts, hook-kicks, half-swings, sweepings, crescent-kicks, rising knee-strikes, overhands et autres jump-punches.
Et alors que je montrais tous les signes de la défaite, voici que mon vainqueur m'a sommé de prêter l'oreille aux paroles de victoire de son personnage: « Un bon coup de poing vaut bien mieux qu'une centaine de mots. » Et lui de m'achever, en tirant la langue: « Toi, ton truc, c'est la littérature, c'est ça? » J'ai avalé la mienne.

Commentaires

Le "kick boxing" sur console vidéo, c'est de la littérature. La fiction est tellement forte qu'il y a des étudiants yankis qui, au bout d'un moment, se prennent pour des héros de jeux vidéos et se mettent à dégommer leurs camarades de fac au lieu de dégommer des hologrammes. Ils se retrouvent au centre de la fiction. Il fallait lui dire "Madame Bovary, c'est toi !", à votre poteau.

J'en reviens encore aux Grecs. Voyez le lien que Homère établit entre la musique et la mer, le pouvoir de fascination de la musique qu'il signale. Or de quoi un jeu vidéo est-il fait ? Non pas d'images comme croit le béotien, mais de mesures algébriques. Et l'algèbre et la musique ont la même origine "matricielle", "génitale".
Un exemple : on croit généralement que la théorie d'Einstein est "mathématique" ; il n'en est rien si l'on prend "mathématique" au sens de "scientifique". Les théories d'Einstein sont "musicales" et non scientifiques. La musique seule permet de "relativiser" l'espace sur un mode algébrique.

Un marin : "En mer, tout est une question de sons."

L'algèbre et la musique sont deux systèmes où le chaos dérive de la mesure, et vice versa (on peut réduire le chaos à une mesure simple).
Le chaos, que les branleurs appellent "entropie" est la religion du branleur mais elle n'est pas dans la nature. Désormais ce sont les fous qui tiennent les rênes.

Écrit par : Lapinos | samedi, 09 mai 2009

"Qui sème la carotte récolte le Lapinos."

Écrit par : Blind Horse | samedi, 09 mai 2009

Je vais soumettre à Ubisoft l'idée d'adapter "Les Souffrances du jeune Werther" en jeu vidéo. Ça a fait ses preuves, et ça fera sûrement taire les Don Quichotte des temps modernes, qui ne sont plus aussi drôles qu'avant.

Vous m'avez l'air d'humeur bagarreuse, Lapinos. Plutôt que d'essayer de faire avaler à Einstein sa trop fameuse langue, défoulons-nous un peu. Une petite bataille navale tout inoffensive, ça vous dirait? Blind Horse, vous branchez la chaîne hi-fi? Ça nous détendra. Oui, MC Solaar, "Qui sème le vent récolte le tempo", ce sera très bien. Je commence? Jouons en fins stratèges, tâchons d'abord de mettre K.O. ceux qui tiennent les rênes: G 20.

Écrit par : Marsyas | samedi, 09 mai 2009

Les commentaires sont fermés.