Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 juin 2009

Journal d'un blogueur 3

Dans l'espace réservé aux commentaires de quelques rares blogs, on retrouve tout l'esprit des conversations qui devaient avoir cours dans les salons littéraires. Une différence, toutefois: la langue écrite oblige à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Voilà qui n'aurait pas déplu à La Bruyère, qui regrettait que "l'on parle impétueusement dans les entretiens, souvent par vanité ou par humeur, rarement avec assez d'attention: tout occupé du désir de répondre à ce qu'on n'écoute point, l'on suit ses idées, et on les explique sans le moindre égard pour les raisonnements d'autrui; l'on est bien éloigné de trouver ensemble la vérité, l'on n'est pas encore convenu de celle que l'on cherche."
Malheureusement, à constater l'ineptie des commentaires de la plupart des blogs, je dois bien me rendre à l'évidence que la coutume veut plutôt que l'on tourne sept fois sa plume dans son cul avant d'écrire.