Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 juillet 2009

Journal d'un blogueur 4

Il y a un mois, on m'a offert un carnet de moleskine. J'ai décidé d'y noter mes pensées d'écrivain. Mais ses pages sont toujours vierges: je n'ai pas de pensées d'écrivain. Des pensées de blogueur, ça oui. Mais des pensées d'écrivain, non.

Commentaires

La moleskine est déjà, par elle-même, très littéraire. Comme le nankin ou la filoselle...

Écrit par : C.C. | jeudi, 16 juillet 2009

Hey brother!

Faut pas t'mettre over
Si l'moleskin cover
Fait qu'tu perds tes vers:
Perds courage never!

C'est hyper sévère,
Faut qu'tu persévères,
Fais rêver les rêveurs
Forever and ever.

Sache, haricot vert
Que c'est pas l' calvaire
Pour un guy clever
D'être à découvert.








yeah yeah

Écrit par : sky-robert | mercredi, 22 juillet 2009

La petite notice qui accompagnait le carnet me l'avait prédit: "Avec Moleskine, l'usage traditionnel des notes ou de l'esquisse, typiquement analogique, trouve un prolongement inattendu sur le web et au sein de ses forums. L'aventure Moleskine continue, ses pages encore vierges nous raconteront la suite."

Écrit par : Marsyas | jeudi, 23 juillet 2009

Merci brother, le français est sauf.

Écrit par : Micro-Robert | samedi, 25 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.