Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 juin 2011

"Et moi, et moi, et moi" 3

Si Marsyas était… un mot?

COOL!

Je l'emploierais plus souvent pour exprimer mon sale quotidien.

Pfff!!!

Etudiant! hihihi

Homo (c’est pour la rime!)

Margoulette, Belacqua…

Elégant, charmant, chiant, barbant, marrant, pouffant, dansant, époustouflant.
GRAND, GEANT comme un grain de maïs, telle une épice sur une saucisse.

Ami

 

Si Marsysas était… un lieu?

Eh ben, je me brosserais un peu plus souvent les dents!

Un no man’s land

Une ZEP

Un lieu où on aime se retrouver!

Le Het Groen Blad! Hihihi

Un bordel.

Le plus grand backroom de l’univers. Un lieu magique.

Le Maroc.

Un hammam

UNE TENTE 2 SECONDES UN PEU PRECOCE.

L’océan (au milieu).


Si Marsyas était… un métier?

Un professeur bizarrement de lettres…

Cela me permettrait de trouver une reelle philosophie de vie ou quelque chose qui melerait plaisir et labeur.

La pédago…!

Un colporteur

Prof de lettres naturellement!

Charbonnier

Magnétiseur par son côté hypnotiseur.

Ecrivain.

Cultivateur ou éleveur de chameaux. Acteur de cinéma hyper X grand format XXL en Amérique.

Penseur professionnel = dieu.

Danseur. Conteur. Comédien. Un connard d’artiste quoi!

 

Si Marsyas était… une plante?

Une pomponnette... et...

Du laurier… de façon à agrémenter mes petits plats.

Groen blad!

Sativa

La plus belle plante de l’exotisme ou un pommier.

Un roseau.

« Un iris jaune »

Une girolle poussant sous un tapis de feuilles humides.

Un coquelicot.

Les commentaires sont fermés.